Boulegon aux Iles Canaries
Accueil
Carnet de route Itinéraire
Bivouacs
Conseils pratiques
Nos préparatifs
Nos vidéos
Conseils pratiques

  • Espagne continentale ("la Peninsula" comme disent les canariens)
    Diesel : 1.22€ le litre

  • Canaries

    L'application Park4night est très pratique sur les îles car utilisée par les canariens et renseignée par eux. Cela n'empêche pas les découvertes par soi-même mais cela peut être utile pour trouver un point d'eau (rare), de vidange (rarissime) ou une structure type camping (rarissime également).

    Aimer randonner est un plus pour la visite des îles car sinon il n'y a pas de quoi rester 3 mois. Les îles sont petites, les plages peu nombreuses, les villes peu intéressantes. Par contre la nature y est très belle et mérite une découverte à pied. Chaque île est différente et la variété des paysages est un point fort des Canaries.

    Le relief peut être extrèmement escarpé (La Palma, La Gomera, Tenerife (en partie)) et rendre la pratique du vélo difficile, voire impossible.

    • Tenerife :
      Diesel : 0.95€ le litre
      Réseau routier excellent, moins pentu que sur La Palma ou La Gomera
      Nos coups de coeur : Parc du Teide (exceptionnel), région de Masca, une partie de la côte Ouest
      Sud de l'île paradis du tourisme de masse !
      Beaucoup (trop) de monde sur cette île
      Plages et piscines naturelles agréables (côte ouest)
      Nous y sommes restés 13 jours et avons parcouru 740 km (mais plus en réalité car pendant une semaine nous avons été véhiculé par notre fils)

    • La Palma :
      Diesel : 1.12€
      Réseau routier excellent mais souvent très pentu. Avoir de bon freins !
      Distances courtes, l'île mesurant 47km de long sur 28km de large
      Bivouacs faciles. Deux aires de camping avec tous les services dont l'électricité (pratique car avec la brume et le peu de km faits dans une journée, les batteries peuvent avoir du mal à se recharger) dans le nord de l'île (Laguna de Barlovento et San Antonio)
      Paysages variés, trés belles randonnées, peu de plages.
      Nous avons beaucoup aimé cette île
      Nous y sommes restés 14 jours et y avons parcouru 650 km

    • La Gomera :
      Diesel 1.15€
      Réseau routier très bon, très pentu
      Île moins variée que La Palma mais intéressante quand même. Relief très escarpé et sec sauf dans sa partie haute (parc national). Les palmeraies dans les vallées nous ont beaucoup plu (on n'en trouve pas sur La Palma)
      Peu de plages agréables
      Aucun camping ou aire de camping sur cette île mais on a pu se garer où l'on voulait
      Nous y sommes restés une semaine et avons parcouru 300 km

    • Gran Canaria
      Diesel : 0.97€ le litre
      Réseau routier excellent
      Deux campings ou aires de services pour faire le plein d'eau ou les vidanges
      Très (trop) touristique à notre goût dans le sud
      Beaux paysages dans sa partie ouest et centrale
      Ce n'est pas notre île préférée
      Nous y sommes restés une semaine et avons parcouru 530 km

    • Fuerteventura
      Diesel : 1.12€
      Île différente des précédentes
      On a beaucoup aimé pour sa diversité (paysages, plages, montagne, dunes, côte, tranquilité, jolis villages ...)
      Fuerteventura est moins escarpée ce qui fait du bien autant aux marcheurs qu'au fourgon et de ce fait on a pu ressortir nos vélos et faire de superbes balades.
      Moins de monde qu'à Tenerife ou Gran Canaria
      Nous y sommes restés 15 jours et avons parcouru 800 km

    • Lanzarote :
      Diesel 1.04€
      On a adoré cette île et en particulier le parc Timanfaya, les cultures dans la lave, Manrique, les villages, quelques belles plages, possibilité de faire du vélo ....
      Lanzarote, malgré l'afflux de touristes n'est pas défigurée. Par contre la vie y est plus chère que sur les autres îles
      Nous y sommes restés 15 jours et avons parcouru 730 km
      Si vous venez sans camping-car, vous pouvez vous adresser à Isabelle de notre part. Elle loue chambres, studio ou appartement. Villa Soleil et Volcan. Mail : kalmasud@hotmail.es / Tel : +34 656 881 918

  • Traversées depuis et vers l'Espagne continentale :
    • Aller : Huelva - Tenerife par la compagnie FRS / Durée du voyage 36H / Départ à la mi journée, arrivée le lendemain vers minuit 1H du matin, donc une seule nuit à bord. Prix sans cabine 769€ + 52€ de repas (acheter un forfait ("Bono") sur le bateau)
    • Retour : Lanzarote - Cadix par la compagnie Trasmediterranea / Durée du voyage 36H / Départ depuis Arrecife 1H du matin, arrivée à la mi-journée le sur lendemain soit 2 nuits à bord / Prix avec cabine 935€ repas inclus

  • Traversées inter îles (prix pour 2 personnes de plus de 60 ans et un camping-car de 6m) :
    • Tenerife - La Palma (Compagnie Armas) : 97.50€ (38€ par personne, 21.50€ le fourgon)
    • La Palma - La Gomera (Compagnie Armas) : 66.50€ (24€ par personne, 18.50 le fourgon)
    • La Gomera - Tenerife (Compagnie Armas) : 71€ (25€ par personne, 21€ le fourgon).
    • Tenerife - Gran Canaria (Compagnie Armas) : 89.70€ (3H de traversée) ou 95.70€ (1H50 de traversée)
    • Gran Canaria - Fuerteventura (Compagnie Armas) : 103.40€ (39.20€ par personne, 25€ le fourgon)
    • Fuerteventura - Lanzarote (Compagnie Armas) : 57.60€ (22.80€ par personne, 12€ pour le fourgon)

      Coût total des traversées inter-îles pour le fourgon : 120€

  • Bilan du voyage :
    • On a beaucoup aimé ce voyage et n'avons pas regretté de venir avec notre fourgon
    • Nos îles préférées ? Toutes, à l'exception peut-être de Gran Canaria. Elles ont toutes leur particularité et méritent de s'y attarder.
    • La randonnée est le moyen idéal pour découvrir ces paysages souvent grandioses
    • La météo n'a pas toujours été favorables (quelques jours de pluie, brume de mer) mais reste très agréable (température de l'air autour de 24°). L'océan a été très agréable et nous avons pu nous baigner quasi quotidiennement.
    • Nous avons regretté de ne pratiquement pas rencontrer d'autres voyageurs. Les touristes viennent ici pour très peu de temps et "consomment" les îles. Les camping-caristes canariens, au demeurant nombreux, ne sortent que le week-end, le plus souvent en famille et ne sont pas très causants même s'ils sont très aimables.
    • Quelques chiffres :
      • 70 jours sur place (10 semaines)
      • 12 sorties à vélo (400km) dont  150km au parc Bardenas et 250km sur les Canaries
      • 34 randonnées soit +240 km à pied sur les Canaries
      • 3800 km
      • 1€ le litre Diesel (parfois moins)
      • 6 traversées inter-îles
    • Faut-il venir en camping-car ? Oui même s'il y a très peu d'infrastructures pour notre accueil
      • Si vous êtes de gros consommateurs d'énergie électrique, prévoir un moyen pour recharger vos batteries car on roule peu et le temps n'est pas toujours au beau fixe
      • Faire le plein d'eau n'est pas toujours facile mais on trouve quand même (donc de gros réservoirs sont un plus)
      • On peut faire du stationnement libre partout (à condition de ne rien sortir du camping-car et de ne pas s'installer)
      • Les passages inter-îles sont très peu chers pour le véhicule (120€ dans notre cas pour 6 traversées)
      • Prix de l'aller/retour depuis l'Espagne ("la Peninsula")  1700€ 
      • La location d'un camping-car sur place revient à 2380€ pour 4 semaines soit dans notre cas (10 semaines) 6000€. Le compte est vite fait !

  • Se ravitailler en eau / Vidanger eaux noires et grises

    Le ravitaillement en eau est plus compliqué que sur le continent car on ne trouve jamais de fontaines, de robinets près des cimetières etc ... L'eau est rare aux Canaries.
    Les structures d'accueil sont quasi inexistantes. Quelques stations service acceptent de vendre un peu d'eau (en général 1€ les 50l). Les douches sur les plages sont aussi une source de ravitaillement.
    Mais ces îles sont petites et donc sur chacune d'elle on peut trouver un ou deux points de ravitaillement et vu les distances, on n'en est jamais bien loin. Un conseil, quitter chaque île plein fait !
    L'application Park4night est d'une aide précieuse même si parfois des points indiqués n'existent plus.
    Quant aux vidanges, pratiquement aucune possibilité en dehors de quelques points.

    Pour être plus précis, voici les points où nous avons fait nos pleins d'eau et parfois vidanges :
    • La Palma : 2 campings sur l'île (au nord), le premier à Barlovento et le second à San Antonio. Dans les deux cas on peut également se brancher sur le secteur
    • La Gomera : aucune structure, refus de plusieurs stations services. Nous avons trouvé une fontaine à eau dans un jardin public à Tecine, au Parc las Eras
    • Tenerife : Plusieurs campings où nous ne sommes pas allés, nos enfants nous ayant rejoints sur cette île nous avons "profité" de leurs locations
    • Gran Canaria : Un camping (Playa de Vargas) avec électricité également (eau payante à la quantité consommée, 0.05€ le litre) et une aire camping-car à San Filipe (en principe 6€ + eau payante. Pas d'électricité. Mais ils nous ont accueilli gratuitement et fait le plein d'eau sans rien nous demander)
    • Fuerteventura : Douche de la plage de Tarajalejo (en saison le bar de la plage met à disposition un robinet). Point de vidande eaux noires sur la commune. Les stations services du coin, pourtant signalées sur Park4night ne vendaient pas d'eau. Par contre la Station service Disa de Caleta Blanca (en bout de piste de l'aéroport) est équipée (1€ les 50l). Possibilité également de vidanger les eaux grises et noires.
    • Lanzarote : Une station service Disa à Arrecife (1€ pour le plein. Demander la clé du cadenas qui condamne le robinet). Possibilité de vidanger les eaux grises et noires




Nous contacter
Nous contacter
Nos autres voyages
Notre site de voyages