Boulegon en Islande
Accueil
Carnet de route Itinéraire Bivouacs Conseils pratiques Nos préparatifs Nos randonnées
Semaine 3
Terre-Neuve -1-

  • 15 mai : traversée vers Terre-Neuve
    Nous embarquons sous un beau soleil depuis Sydney à destination de Port aux Basques (Terre-Neuve). Les 7h de traversée se feront dans un brouillard très épais mais par mer calme. On ne verra le port d'arrivée qu'une fois entrés !!!


    De Port aux Basques nous ne voyons quasiment rien mais dès que l'on quitte le front de mer, le soleil réapparaît, découvrant un paysage plus montagneux à la végétation plus rase qu'en Nouvelle-Ecosse. Nous logeons chez un particulier qui accueille gratuitement les voyageurs. Ce monsieur est très sympathique mais l'heure tardive et le froid n'incitent pas à une discussion très longue.

  • 16 mai : Bay of Islands
    Nous quittons notre charmand hôte et prenons la direction de Corner Brook et sa baie des îles. Pour y arriver nous traversons d'immenses espaces qui nous rappellent un peu certains coins d'Islande. Forêt assez basse, lacs, fjords montagnes enneigées.




    Le fjord de Corner Brook est très profond et son embouchure est parsemée d'îles d'où son nom. La pointe vers Lark Harbour, Little Harbour et Frenchman Cove est particulièrement agréable.


    En fond les îles qui ferment le fjord


    Petits ports sympas

    Nous faisons une jolie mais petite balade à Bottle Cove. Un employé municipal nous dit de faire attention aux ours. Apparemment ils n'en ont pas encore vu cette année, mais c'est le début de la saison et il y en avait beaucoup l'année dernière. Cela ne nous rassure pas beaucoup. Il va falloir qu'on achète une bombe au poivre !! A propos d'achat, par mesure de sécurité, je viens d'acheter un bidon d'AdBlue pour notre fourgon. Et là, j'ai failli m'étrangler quand on m'a annoncé le prix : 45$ (33€ les 10 litres !!!!) Déjà que le Diesel est à 2€, va falloir revoir le budget carburant !



  • 17 mai : Notre premier iceberg
    Nous quittons Coner Brook sous un petit crachin. Arrêt chez Walmart, et là je trouve de l'AdBlue à 25$ !!! Je me suis fait avoir hier !!
    Nous reprenons la route 1 en direction de la région centre. Après 200 km un peu monotones, nous arrivons dans la région de Pilley's Island.


     Nous tombons sous le charme de ces petits villages dispersés sur une myriade d'îles. Le maisons sont colorées, les petits ports typiques.
    Et là on découvre notre premier iceberg. Il est assez éloigné mais sa taille est imposante. Nous sommes fascinés.








    Nous terminons la journée en faisant une jolie petite balade au bout de l'île de Brighton.





  • 18 mai : Une belle surprise
    Il a plu toute la nuit et ce matin le temps est bien gris. Avant de quitter Triton, nous baladons un peu dans le village et jetons un dernier coup d'oeil au bel iceberg. Une longue étape, sous la bruine, nous permettra d'atteindre Little Harbour où il y a paraît-il un bel iceberg.
    Mais avant ça nous faisons une petite étape à Botwood, petite ville réputée pour les fresques murales qui ornent certains de ses batiments. C'est très figuratif, rien à voir avec du steet art. Elles racontent l'histoire du village (migration, départ des soldats, aviation etc..). La visite du musée de l'immigration à Halifax nous donne des clés pour comprendre certains tableaux. Int-*/ressant mais pas extraordinaire non plus.




    Nous reprenons la route, toujours dans la grisaille et arrivons à Little Harbour où nous découvrons un nouvel iceberg. Par magie, le beau temps arrive et on en prend une fois de plus plein les yeux. Nous abandonnons le fourgon et sur les conseils de personnes du pays, nous traversons la baie à pied pour voir ce masto33donte de plus près. Juste extraordinaire !








    Avec l'accord des voisins, nous nous installons sur un coin de bivouac superbe, au bord de l'océan et face à l'iceberg.
  • 19 mai : Chasse à l'iceberg
    Dès notre réveil nous allons revoir notre bel iceberg. Il est toujours là mais semble avoir changé de forme. Nous décidons d'aller le revoir de près pour étudier ce changement. Mais le temps de prendre notre petit déjeuner et de nous préparer ne voilà-t-il pas que monsieur s'est sauvé !!!! Nous étudions notre carte et trouvons un chemin de randonnée qui devrait nous conduire sur une pointe et retrouver ainsi notre ami. C'est parti pour 8 km de marche (A/R). Après avoir traversé lande, forêt, chemins escarpés, tourbières, escaladé de gros rochers, suivi la côte, le voilà enfin qui pointe son nez !!!




    Moment magique. Nous resterons un long moment à l'observer, l'admirer, espérer, en vain, que certains morceaux se détachent .... Bref, c'est un enchantement malgré le temps gris et frisquet.






    Il est beau sous tous les angles


    Nous avons de la chance de l'avoir rencontré !



    Toutes ces belles images nous ferons oublier une après-midi bien pluvieuse.
  • 20 Mai : Au revoir notre bel iceberg
    Grand soleil aujourd'hui. Nous quittons à regret notre beau bivouac mais il faut avancer. Nous pensons que nous ne reverrons plus notre bel iceberg car il a dû bouger pendant la nuit. Effectivement il s'est déplacé mais c'était pour mieux se faire admirer. Au détour d'un virage nous le voyons à l'horizon. Arrêt immédiat bien sûr et le hasard fait que nous sommes devant un départ de tour en bateau. Monique embarque et va admirer notre ami de près (moi je préfère le plancher des vaches).





    Après un bon fish and chips, nous quittons définitivement la région de Twillingate. Mais pas tout à fait car nous avons encore envie de revoir l'iceberg qui continue sa route et est entré dans le petit fjord de Merritt's Harbour.Et comme s'il voulait se faire admirer encore plus, il pivote sur lui-même ! On ne s'en lasse pas !





    Bon, il faut bien le quitter. Nous prenons la direction de Newtown en longeant la côte. En route nous trouvons du diesel 40cts moins cher que d'habitude (jusque là il augmentait tous les 2 jours). Il a baissé cette nuit ! Youpi !!!
    En chemin nous apercevons un nouvel iceberg qui dérive à l'horizon. Peut-être aura-t-il la bonne idée de se rapprocher des côtes.

    Newtown est surnommée la "Venise" de Terre-Neuve. C'est un petit village où l'on se sent bien. Un parcours pédestre de 6 km nous permet d'en apprécier toutes les facettes.







  • 21 mai : Belle découverte et nouvelle rencontre
    Hier, alors que nous visitions le village, comme cela arrive souvent, une voiture s'est arrêtée pour discuter avec nous. Ce gentil couple de terre-neuviens, nous a fortement conseillé d'aller sur l'île de Greenspond en nous vantant le côté sauvage et authentique de ce lieu. Ce n'était pas prévu au programme, mais il faut toujours faire confiance aux conseils des gens du coin.
    En route nous rencontrons notre premier orignal. Ce fut furtif mais nous avons quand même pu l'admirer un peu. Une voiture nous avait prévenus du danger en nous faisant des appels de phares.
    Nous rejoignons donc Greenspond et en faisons le tour à pied (3h de marche facile) sur un sentier aménagé. Effectivement les paysages et l'ambiance de cette toute petite île nous enchantent. Chaque fois que l'on rencontre quelqu'un ce sont de grands sourires et des signes de la main. Cerise sur le gâteau, un iceberg est en train de dériver au large. Une belle découverte !






    Nous prenons ensuite la route vers le parc national de Terra Nova. Le camping que nous convoitions est fermé, quant au parc on ne sait pas bien s'il va présenter un grand intérêt pour nous. L'accueil est éloigné et nous préférons rejoindre la côte pour faire étape au bord d'une plage.


    Aujourd'hui nous avons dépassé les 20° !! Mais il ne faut pas se réjouir trop vite, nous pourrions avoir un peu de neige dans la semaine !!!!

Page précédente   Page suivante

Retrouvez-nous sur Polarsteps